Pendant 40 semaines le corps de la femme enceinte ne va cesser de se transformer.

Dès le premier jour de la fécondation les hormones sécrétées par « l’œuf » vont déclencher des modifications dans les différents tissus de la mère afin que le corps soit apte à se transformer et à accueillir bébé au fur et à mesure de sa croissance.

Lire la suite

Bébé souffre parfois dans les premiers jours voire les premiers mois de vie de troubles fonctionnels qui peuvent inquiéter les parents qui sentent bien que leur petit protégé ne parvient pas à s’épanouir voire qu’il souffre et que tout ne se passe pas aussi bien qu’ils l’auraient espéré.Une chose est essentielle ! Il faut s’assurer que bébé ne souffre pas d’une pathologie (organique, métabolique, infectieuse, génétique…) dont la cause devra être traiter par la branche adaptée de la médecine. Pour cela le suivi et l’avis du corps médical est indispensable ! (pédiatre, sage-femme..).Alors ensuite l’ostéopathie pourra être d’une grande aide. En effet, torticolis, tension nerveuse, difficulté à tété, à déglutir, reflux, troubles digestifs peuvent être soulagés par la libération des tensions présentes dans le corps. Lire la suite

Traitement et prévention du sportif

Le rôle de l’ostéopathe est de déterminer et de traiter les restrictions de mobilité qui altèrent le fonctionnement des différentes structures composant le corps humain. L’approche de l’individu se veut globale du fait de l’évidente interaction des différentes parties et structures du corps entre elles (La somme des parties n’est pas égale au tout). Ainsi la personne n’est jamais considérée comme une pathologie, ou une articulation en souffrance mais bien comme un individu (en souffrance ) dans sa totalité.

Lire la suite

D’un point de vue ostéopathique on peut retrouver de nombreuses causes pouvant expliquer une migraine ou une céphalée . Ici seront évoquées certains types de maux de tête, les structures anatomiques qui sont en souffrance et un aperçu du travail ostéopathique.

Lire la suite